Je vous parlais d’accepter enfin d’aimer. J’en profite donc pour confier à vos prières toute ma communauté car c’est au sein de ma communauté que se vit le plus la mission, que je grandis le plus. Jamais je n’ai pris autant de « claques », jamais ne j’ai été autant confronté à mes bassesses qu’ici. Je n’ai également jamais autant jugé et voulu changer les personnes qui m’entourent. Mais pour la première fois, je ne peux fuir et j’apprends à aimer l’autre sans le changer. Je me retrouve souvent face à mon incapacité à aimer. Mais à la fois, ce sont les personnes de ma communauté qui me font le plus rire, qui m’émerveillent le plus et qui me font énormément grandir. C’est au sein de notre communauté que je vois le plus les fruits de la prière et l’ouverture petit à petit de notre cœur et de notre être, là où nous nous montrons de plus en plus nous-mêmes, en vérité.

Carla