Leur visite était un véritable cadeau et je mesure la grande chance de les avoir reçus tous les cinq. Cela m’a paru incroyable et même presque irréel de leur faire visiter ma rue, leur présenter mon quartier, leur faire connaître mes amis, et rencontrer les enfants. Grande émotion pour moi de voir papa compatissant face à la souffrance physique de François, maman attentionnée devant la petite Hélène, Tiphaine attendrie face à l’adorable bébé Charles, Gautier en grand frère protecteur avec Jimmy et Paul-Emile complice avec petit Paul. Je suis certaine qu’ils gardent précieusement dans leur cœur tous ses visages rencontrés et que nos amis sénégalais seront des maîtres essentiels pour avancer et relativiser notre vie parisienne. La remémoration de la messe magique des enfants, la grande affection de ma sœur de communauté Thérèse, la belle voix de Celestine ou encore la douceur de ma bien-aimée Rosalie permettront à chacun de revivre intérieurement ce beau voyage… Merci de m’avoir permis de vivre ce temps familial, renforçant le lien fort qui nous unit.

Domitille — Sénégal