Dakar 21/05/16

Je suis d’origine gabonaise et mon époux est de nationalité Sénégalaise. Nous sommes installés à Dakar au Sénégal depuis 2013 où j’effectue un doctorat en Agropédologie à l’université CHEICK ANTA DIOP de Dakar.

J’ai connu les membres de l’association point Cœur de Dakar (volontaires et père THIBAUT) en 2013 au cour d’une réunion des membres de l’aumônerie catholique de prison organisée par le père aumônier Armel DUTEIL. Depuis lors nous nous fréquentons.

Les activités menées par l’association point Cœur de Dakar s’intègrent parfaitement dans la mission de l’Eglise du Sénégal. Il s’agit d’amener le CHRIST à l’Homme et l’Homme au CHRIST. En effet point cœur qui est sous la juridiction de l’archevêque de Dakar participe pleinement à la pastorale de l’Eglise dans un esprit de pauvreté, de simplicité et d’humilité. La maison point cœur de Dakar est située dans l’un des quartiers les plus défavorisé de la ville : grand Yoff. Ces missionnaires ne craignent pas de se mêler aux populations autochtones, épousant leurs conditions réelles de vie tout en se privant de toute commodité extérieure à ce milieu. Ils vivent de prière, d’adoration du saint sacrement et d’apostolat. Leur maison est ouverte aux enfants (de toute confession religieuse) tous les jours à toute heure, du matin au soir. Ils y viennent pour jouer, apprendre une langue autre que la leur, se soigner, consulter les documents de la petite bibliothèque, recevoir un enseignement (culturel ou religieux) et surtout pour prier. Les enfants ont appris merveilleusement à prier le chapelet et les prières du jour. La maison point cœur est la maison des enfants de grand Yoff, Ils y sont chez eux. Souvent des parents viennent nuitamment réclamer leurs progénitures qui tardent à retrouver le domicile familial. Grâce à point cœur beaucoup d’enfants de grand Yoff vont aux messes le dimanche, sont inscris en catéchèse et reçoivent les sacrements.

La maison point cœur reçoit aussi les adolescents et les adultes. Les uns comme les autres y trouvent refuge et écoute pour mener des activités culturelles et religieuses. Il n’est pas rare t’entendre l’un d’eux remercier à haute voix point cœur pour l’éducation et la formation reçues.

Les membres de cette association participent aussi à d’autres activités de l’Eglise telles que :

– la pastorale de la prison. Ils fréquentent les maisons d’arrêt du Camp pénale femmes et hommes ainsi que la maison d’arrêt du fort B (prison des mineurs).

– la pastorale de proximité, dans leur quartier, à la grande décharge d’ordure de MBEUBES, à l’abri des enfants handicapés et dans d’autres quartiers.

Ils apportent le CHRIST dans les familles qui acceptent d’accueillir l’un d’entre eux une fois par mois, du jeudi soir au vendredi soir. De ces familles ils ont créé un réseau dont ma famille est heureuse d’être membre.

Peut-on décrire en une page des actions que mène point cœur à Dakar, impossible. Point cœur rejoint l’Homme dans toutes ses dimensions : physique, spirituelle, sociale voir psychologique. Les membres fréquentent aussi bien les enfants que les adultes, les analphabètes que les intellectuels, les blancs que les noirs, les Sénégalais et les ressortissants étrangers au Sénégal. Ils n’ont pas d’appréhension, pas de limites, ni craintes ni d’interdits. Pour la petite histoire, ils aiment à prendre du café made in Sénégal « café TOUBA » offert par un de leur amis qui vit à MBEUBEUS dans la plus grande décharge à ordure à ciel ouvert  du monde.

A chaque fois que je reçois un membre de point cœur en repos chez moi, nous restons à discuter jusqu’à 24h, 1h du matin. Bénit soit DIEU en JC qui visite les pauvres pécheurs. JEAN 13, 20

Mon souhait le plus profond est que Point cœur s’implante dans tous les pays du monde surtout d’Afrique. Ne vous limiter pas au Sénégal, les pauvres se trouvent partout y compris en Afrique centrale.

                  Merci pour tout ce que vous faites. « Tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait » Mat  25,40.

 

Que le JC vous bénisse infiniment.

  R.N.