De: B. C.
Data: 21/05/2016 23:17

J’ai connu Points Cœur par l’abbaye d’Ourscamp dans les années 90, au moment où une de mes sœurs a décidé de partir en mission avec eux en Inde. Quelques années plus tard, elle s’est engagée en tant que Servante et a été appelée à vivre successivement dans différents lieux de la communauté.

De notre côté, mon mari et moi avons gardé un lien avec Points Cœur à travers les lettres des volontaires et en connaissant ses membres, permanents ou non, à l’occasion de retraites ou de rencontres.

En effet, la profession de mon époux nous a amenés à déménager plusieurs fois et jusqu’à présent, par chance, nous avons toujours pu retrouver la communauté près de chez nous : Hyères lorsque nous habitions Avignon, Vieux-Moulin lorsque nous étions en région parisienne, et maintenant que nous vivons près de New-York, nous avons eu la joie de revoir Sœur Régine et de découvrir le Points-Cœur de Brooklyn, l’ICCC et de connaître ceux qui y vivent !

Quel que soit le lieu, quelles que soient les personnes, une chose est certaine : après chaque rencontre, je me dis que Points Cœur a tout compris, qu’ils sont dans le vrai – c’est à dire le Christ – à 100% : dans leur façon toute simple et chaleureuse d’accueillir l’autre tout en le laissant totalement libre, dans la place accordée à la vie de prière et à la liturgie, dans leur regard de compassion qui redonne sa dignité à l’homme, dans leur recherche de ce qu’il y a de beau dans le monde, dans la profondeur des liens qu’ils tissent entre eux et autour d’eux, sans bruit.

Je les admire beaucoup et leur suis vraiment reconnaissante de faire exister la communauté et d’offrir ainsi leur vie : ils font tellement de bien à tant d’âmes dans le monde !