Bonjour,

Je m’appelle A.B.. J’ai 40 ans et je suis orthoptiste de métier .

J’ai connu Points-Coeur en 1998 par l’intermédiaire d’ une amie qui me donna un dépliant sur cette œuvre. Un an plus tard, je me suis engagée pour dix huit mois comme volontaire. Je fus envoyée en Inde. Cette première expérience m’a fait découvrir le visage du Christ à travers la vie d’oraison, la vie communautaire et nos nombreux amis indiens. Ce fut le début d’un chemin qui m’amena à prononcer en 2010 mes engagements définitifs, comme laïque consacrée , au sein de Points-Coeur.

Après ma première expérience en Inde , je suis rentrée en France et j’ai travaillé un peu plus de deux ans dans un cabinet d’ophtalmologie. Pour ce chemin de discernement, je fus envoyée au point-coeur du Bronx, à New-York. J »ai découvert une toute autre réalité que celle que j’avais vécue en Inde. Cette nouvelle expérience m’a permis de réellement choisir le Christ et de Le suivre.

Après 3 ans et demi à New-York, un an d’ étude et de vie plus contemplative en France, et 7 ans ,de nouveau, en Inde ; me voici au Costa Rica. Quel changement ! Quelle richesse de pouvoir découvrir une nouvelle culture, une autre manière de vivre sa foi !

Nous sommes arrivées au Costa Rica ,il y a seulement 4 mois et les personnes nous ont accueillies avec beaucoup de simplicité et d’ ouverture de cœur! La maison dans laquelle nous nous sommes installées n’avait qu’un toit et des quatre murs… En un mois, le point-coeur fut rapidement aménagé grâce à la générosité des paroissiens. Maintenant, les enfants viennent facilement nous saluer, lors de la sortie des classes, avant de rentrer chez eux. Les personnes que nous rencontrons, nous confient leurs joies et leurs difficultés et je suis émerveillée de leur confiance. Il n’est pas rare que certains d’entre eux se joignent à nous, lorsque nous récitons le chapelet chaque après-midi, à 14h30 !

Après plusieurs rencontres avec des mères de famille qui nous confient les souffrances de leurs enfants qui sont tombés dans le cercle infernal de la drogue, nous souhaitons commencer un groupe de prière pour les mères ( mouvement fondée par Veronica Williams).

L’ Eglise est constituée de tant de charismes que c’est une joie de pouvoir vivre de chacun d’entre eux !